Endométriose : soulager la douleur grâce à l’ostéopathie, la méditation et la sophrologie

Lire l’article complet –  Le traitement de la douleur engendrée par l’endométriose est un enjeu crucial. Peu connue du grand public, la maladie touche pourtant 10 à 15 % des femmes en âge de procréer, soit environ deux millions de Françaises. Elle provoque des souffrances pendant les règles, les rapports sexuels, ou au quotidien. «Au début, les patientes décrivent des douleurs insupportables pendant les règles. Au cours du temps, elles ressentent un pic d’intensité pendant les menstruations et la zone douloureuse s’étend jusqu’à la zone abdominale, le système digestif et les lombaires par exemple», explique le Dr Lhuillery, médecin de la douleur au Centre de l’endométriose du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ). Dans ce centre, Delphine Lhuillery s’attèle à trouver des méthodes non médicamenteuses, ostéopathie, mésothérapie ou encore sophrologie, adaptées aux besoins de chacune des patientes. L’idée n’est pas de décrier les solutions actuelles- traitement hormonal, anti-inflammatoires et chirurgie- mais de proposer un complément, en traitant la cause plutôt que le symptôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *